rassemblement pour le foot

« Mieux vaut prévenir que guérir »
Ce célèbre adage fait discourir tout l’univers qui est convaincu des vertus de l’action préventive dans le domaine social.
La conversion et conviction date de l’après guerre à l’aube de l’éclosion du concept de développement social.
Depuis, pas un rapport, une étude, une recherche qui ne recommandent d’en intensifier l’expansion.
La prévention est donc entrée dans les mœurs et s’harmonise avec le champ technocratique de la planification.
Aujourd’hui, il est question de prévention partout et cette notion figure au hit parade des préoccupations des jeunes lorsqu’ils se prononcent sur leurs difficultés. Elle est aussi au hit parade des professions de foi des travailleurs sociaux lorsqu’ils cherchent à formaliser leurs interventions.
La prévention auprès des jeunes en situation de marginalité est empruntée au modèle epistemologique de la santé.
Elle est approchée donc sous le triptyque de préventions primaire, secondaire ou tertiaire.
ADPT elemen’t’erres se consacrera principalement à cette catégorie conceptuelle.

 

 

un voyageur

Rondes de nuit :
Dans le cadre de la lutte contre la pédophilie et de l'exploitation sexuelle des enfants, des rondes de nuit sont organisées tous les mardis et vendredis, de minuit à 3 h du matin. C'est l'occasion de rencontrer les jeunes en danger moral pour amorcer le début de la mise en confiance, leur donner des informations sur le centre d'accueil et les possibilités d'hébergement d'urgence, de même que le rôle que nous jouons en tant qu'animateurs sociaux.
En cas de difficultés majeures, d'abus ou de maltraitances, des enquêtes sont mises en place en vue uniquement de faire la médiation entre les différentes structures étatiques et ONG pour une meilleure prise en charge des jeunes. A ce titre, nous collaborons avec l'AEMO (Action Educative en Milieu Ouvert), la police, la gendarmerie et, pour une plus grande partie, avec la population et les associations d'appui et de prise en charge de la place.
Pour toutes ces actions, l'association ADPT elemen’t’erres ne prend en considération que le projet de l'enfant.
Responsables : Thianar et Christophe

Médiation :
C'est l'action de liaison entre l'enfant, sa famille, son daara et son milieu d'origine. Elle prend énormément de temps et nécessite des moyens surhumains. Il s'agit en fait de régler des conflits, le plus souvent familiaux.
Responsables : Thianar et christophe