Présentation

Réseaux sociaux

FacebookTwitter

Cyber centre ADPT - Présentation

jeune au cyber centre

Nous voulons aujourd’hui développer l’accès à l’éducation et à la formation de ces enfants. Leur condition de « talibé » ne facilite pas leur intégration dans les circuits éducatifs formels. Certains sont trop âgés pour espérer suivre le cycle élémentaire et ainsi accéder à une éducation de base devenue indispensable. La seule formation professionnelle, c'est-à-dire l’apprentissage d’un métier dans un atelier uniquement, ne suffit plus aux individus pour devenir maître de leur destin. L’alphabétisation est indispensable ; la maîtrise, même basique de la lecture, de l’écriture, et du calcul est, selon nous, une des conditions à l’autonomie et au développement de l’individu. Nous nous inscrivons en cela dans la poursuite des Objectifs du Millénaire pour le Développement, définis par les Nations Unies et dans les principes défendus par l’Unesco.

 

 

jeunes au cyber centre

L’informatique ouvre de nouvelles perspectives en termes d’alphabétisation et d’éducation de ces enfants, laissés pour compte des institutions scolaires ou de la formation professionnelle institutionnelle. Sans renoncer pour autant aux possibilités pour certains de ces enfants de rejoindre le système formel, l’association veut se donner les moyens de leur offrir des opportunités éducatives grâce à l’outil informatique.


Le projet que nous souhaitons concrétiser et développer aujourd’hui s’inscrit dans la continuité de notre travail auprès du public des enfants des rues et des enfants talibés. Il s’agit, d’une part de développer des activités éducatives qui pourront être proposées aux enfants avec lesquels nous travaillons depuis mai 2006, et à ceux avec lesquels l’association pourra être amenée à travailler. Il s’agit d’autre part, de créer localement une source d’autofinancement des activités de l’association, par l’ouverture d’un cyber centre de formation. Dédié à l’éducation des enfants ciblés par l’association sur des plages horaires définies, ce cyber centre sera ouvert au public (les habitants du quartier) et d’accès payant le reste du temps.

Twitter

Faire un don sécurisé

Lettre mensuelle

Inscrivez-vous à la lettre de courriel mensuelle



Suivez nous sur Facebook