Réseaux sociaux

FacebookTwitter

Modèle 1

enfant boit de l'eau

L’aide

Aider signifie fournir un secours, une assistance.
Ces indications du Larousse renvoient à un champ vague et général. Le concept d’aide tel que défini en service social se compare au concept de conseil. L’homme en tant qu’un être social, s’engage dans un tissu relationnel avec autrui pour acquérir une identité sociale.

Dans les principes, quand on parle d’hommes, cela renvoie à des besoins et aspirations et lorsqu’on parle de société, cela équivaut à des services, un mieux être, un contrat social. On parle de relation d’aide lorsque l’état d’équilibre social, physique ou mental de l’homme subit une rupture. Le concept d’aide revêt un caractère tout à fait scientifique et s’exclut de ce fait du concept de conseil. Les réponses aux demandes de conseil sont élaborées sur la base d’un système de valeur propre au « conseiller ». Il s’agirait alors d’associations psychiques et culturelles avec le problème soulevé et à la lumière des valeurs, de l’expérience, des ressources, des souhaits, de l’histoire, des rêves, etc. de la personne qui conseille.
Il est hautement improbable que ces sages conseils au demeurant puissent correspondre aux besoins et aux possibilités de la personne qui interroge.

Aider revient à reconnaitre et à défendre les capacités de l’AUTRE et son droit à solutionner ses propres problèmes, en accord avec ses propres valeurs, souhaits, traditions culturelles, etc.
« AIDER à S’AIDER SOI-MÊME » devrait-on plutôt mettre.
L’aide, dans ce cadre pourrait englober une approche syncrétique qui pourrait amener la personne à prendre en charge ses propres problèmes dans une perspective de développement.

 

enfants au jardin

Le développement

La notion de développement est particulièrement polysémique et renvoie souvent aux pays pauvres et à leurs stratégies de sortie de crise. Selon l’ONU, «  le développement communautaire représente un processus par lequel, les efforts des peuples eux-mêmes sont unis à ceux des autorités gouvernementales, afin d’accroître le potentiel économique, social et culturel de la communauté, d’intégrer cette communauté à la vie de la nation et de la rendre capable de participer pleinement au progrès national ».

Le développement implique donc incontournablement la participation des individus et des communautés.
L’approche du développement fondée sur le concept d’aide renvoie au système de valeurs de la personne, du groupe ou de la communauté qui viennent demander soutien. L’ensemble des différents stades par lesquels passent la personne, pour atteindre sa maturité, sa croissance, son évolution, sa progression et son résultat comprend cinq points fondamentaux :

1. Identifier ses besoins et ses objectifs
2. Les ordonner ou les hiérarchiser
3. Développer sa confiance en soi et sa volonté de les réaliser
4. Trouver les ressources internes et externes pour les réaliser
5. Et s’efforcer de les réaliser

Ce faisant, la personne, le groupe ou la communauté élargissent leurs capacités de collaboration sociale et de coopération.

 

 

 

dons de canadiens

Partenariat technique

Le partenaire est une personne physique ou morale avec qui on traite, on s’associe et / ou avec qui on pratique des activités. Ce vocable renferme les notions préalables de respect et de confiance.
L’association ADPT place idéologiquement ces deux mots comme cheville ouvrière dans ses rapports sociaux, aussi bien à l’interne qu’à l’externe, aussi bien avec ses partenaires physiques ou moraux qu’avec les publics bénéficiaires de son action.

La spécification « technique » renvoie à la conscience qu’a l’association ADPT de la nécessité de pré requis et de méthodes pour mener des activités sociales à but non lucratives à vocation humanitaire.

La mise en avant de pré requis techniques et de savoir faire passe par une maitrise à minima par l’association de son sujet devant ses collaborateurs et partenaires. Elle passe par le respect mutuel, la confiance et la considération.

La réalisation technique passe à notre avis par l’élaboration de conventions, chartes ou protocoles d’accord qui posent le cadre de la collaboration mais aussi stipulent des engagements clairs des parties. Et c’est pourquoi l’association souhaite toujours, préalablement à toute intervention, une étude de situation-problème.

 

 

réunion

L’étude

L’étude porte sur les différentes réflexions autour des thématiques susceptibles d’entrer dans l’objet de l’association d’une part et d’autre part susceptibles d’intéresser directement ou indirectement la personne, le groupe ou la communauté bénéficiaire de l’action. Ces thématiques doivent pouvoir apporter des solutions aux préoccupations de l’association ADPT ainsi qu’aux bénéficiaires de ses actions.

L’étude porte également sur les différentes propositions et / ou demandes des pouvoirs publics, bailleurs de fonds et autres partenaires de notre association.

Accompagnement

Il arrive que la personne, le groupe ou la communauté n’aie besoin simplement que de catalyseurs pour se réaliser. L’association ADPT compte jouer ce rôle de synergie entre les demandes repérées non satisfaites, les aspirations de la personne du groupe ou de la communauté et l’offre de services parfois inaccessible, parfois inadéquat, ou parfois en décalage avec les réalités sociales du terrain d’intervention sociale.

Les prises de conscience isolées résultant de la désolidarisation actuelle, le manque de confiance en soi, inhibent les potentialités du milieu et ne permettent pas de réactions positives de la personne, du groupe ou de la communauté aux situations-problèmes. L’association ADPT souhaite susciter cette émulation inhérente et propre à l’individu par l’accompagnement et le soutien permanent.

 

 

 

 

b_350_350_16777215_00_images_eventgallery_ndiol_P1150857.jpg

Soutien

Pour éveiller les potentialités qui sommeillent en chaque individu, pour taire le pessimisme et le désespoir, il est important de pouvoir relever le moral de la personne. L’association ADPT, va développer l’écoute, l’empathie, la compréhension et l’appréciation des personnes dans leurs difficultés actuelles et leurs états physique, psychosocial, et sanitaire.

Des aides ponctuelles, des mesures d’urgences constituent des soutiens pertinents et efficaces pour appuyer et supporter ces individus dans la démarche de résolution de leurs problèmes sociaux et humains.

 

 

 

 

 

b_350_350_16777215_00_images_eventgallery_jea_1_2013_P1160226.jpg

Réinsertion

C’est en réalité deux termes contractés. L’insertion renvoie au résultat du processus d’évolution au terme duquel, l’individu va pouvoir se retrouver dans la vie active donc professionnelle et sociale.
Dans le contexte de crise économique, la garantie de l’emploi n’est plus subordonnée à l’obtention de diplômes. Le nombre de chômage et la non qualification des chômeurs préoccupent l’association ADPT qui songe à des stratégies de formation et d’insertion à travers des micros projets d’entreprises en coopération avec ses partenaires.

La réinsertion est plus sociale qu’économique. Elle s’adresse particulièrement à notre public en grande difficulté sociale mais aussi d’inadaptation ; à des handicaps physique, psychique, psychologique, moral et /ou social. Devant ces situations handicapantes pour l’avenir de ces personnes, l’association va développer des stratégies particulières en matière de création, développement, gestion de projets avec des partenaires pour la réinsertion mais aussi la protection.

Module de Recherche

Twitter

Faire un don sécurisé

Lettre mensuelle

Inscrivez-vous à la lettre de courriel mensuelle



Suivez nous sur Facebook